Stage à l'étranger

Stage à l'étranger : une démarche intéressante

Faire un stage à l'étranger offre une réelle valeur ajoutée. Pratiquer une langue étrangère au quotidien, pouvoir inscrire une ligne d'expérience professionnelle à l'international constituent déjà deux bonnes raisons de suivre un stage à l'étranger plutôt qu'en France.

L'ISCT vous donne quelques infos pratiques pour que cette nouvelle expérience soit aussi enrichissante que possible.

Comment trouver un stage à l'étranger ?

En premier lieu, votre école de commerce ISCT Toulouse vous tient informer périodiquement des possibilités de stages à l'étranger. 

Comme souvent, Internet se révèle une mine de renseignement incontournable. 

Jobteaser.com reste une plateforme très performante notamment dans l'insertion des jeunes sur le marché du travail.

Elle propose aussi très souvent des offres de stages à l'étranger pour des destinations européennes (Allemagne, Espagne, Italie...) mais aussi pour la Chine.

 

welcometothejungle.co est un autre site dédié à la recherche d'emploi et de stages. Même si la plupart des annonces ne concernent que la France, d'autres permettent de partir en Europe et aux Etats-Unis.

Il existe des dizaines d'autres sites traitant de ce sujet.

 

Les réseaux sociaux restent également une bonne source d'idée pour effectuer un stage à l'étranger. Par exemple, vous trouverez des groupes comme "Stages à l'étranger" ou "Stages CDD et jobs à l’étranger" qui peuvent vous être utiles dans vos démarches.

Stage rémunéré ou pas ?

Il faut bien dire que les stages non rémunérés représentent une part très importante des offres même si la tendance s'inverse depuis quelques temps. 

 

Les stages non rémunérés se pratiquent en général sur des périodes plus courtes que les stages payés. Même si le salaire fait défaut, il reste néanmoins la découverte d'un pays étranger, les rencontres professionnelles que vous pourrez faire et l'expérience acquise, toujours aussi indispensable.

 

Les entreprises offrent de plus en plus souvent une rémunération au stagiaire. Cet état d'esprit leur permet de ne pas ternir leur image de marque en faisant travailler de la main-d'oeuvre gratuitement.

 

Les stages rémunérés sont aussi les plus demandés pour des raisons évidentes de coûts d'hébergement. L'implication demandée pour ce type de stage est plus importante que pour un stage effectué sans rémunération.

Les entreprises recherchent des profils possédant un niveau élevé de diplôme. Ainsi, les étudiants en cours de MBA restent la cible privilégié de ces annonces de stages rémunérés.

Le salaire perçu varie dans de grandes proportions, parfois du simple au triple.

 

Quoi qu'il en soit, suivre un stage à l'étranger reste une très bonne démarche à faire, fructueuse sur plusieurs plans.

 

Le sujet est vaste et le blog de l'ISCT ne manquera de vous donner d'autres informations sur le sujet prochainement.