5 bonnes raisons de faire une école de commerce

Les écoles de commerce continuent de s'inscrire dans une dynamique de progrès. Chaque année, ce sont plus de 100 000 jeunes qui rejoignent les rangs des deux centaines d'établissements disponibles en France.

Pour ceux qui hésitent encore, voici au moins 5 bonnes raisons de faire le grand saut vous aussi.

Vous avez dit employabilité ?

Le secteur du commerce reste celui qui possède encore le plus de débouchés. Un peu plus des trois-quarts des diplômés trouvent un emploi moins de 2 mois après l'obtention de leur diplôme.

Les écoles de commerce comme l'ISCT qui proposent en plus un suivi en alternance renforcent ces bons chiffres. 

Des salaires attractifs

En second lieu, le nerf de la guerre reste aussi le salaire. 

Si celui-ci a tendance a stagner plus ou moins depuis quelques années, il affiche toujours de belles couleurs avec un traitement moyen de 2000 € net mensuel pour un débutant diplômé de niveau BAC+5. Ce chiffre augmente dans le secteur de la finance et de l'audit où les salaires sont légèrement plus élevés.

Bien entendu, les salaires sont aussi fonction de la région qui emploie, Paris et province n'étant toujours pas sur un pied d'égalité.

Des secteurs multiples

Suivre un cursus dans une école de commerce, c'est aussi couvrir un secteur énorme en matière d'emploi, où chacun pourra trouver son bonheur.

 

Par exemple les derniers chiffres avancés donnent une bonne idée de la diversité offerte.

 

Ainsi, 20% environ des diplômés travaillent dans le secteur de la finance, la gestion ou la comptabilité.

15% se sont tournées vers le métier de commercial et 13% ont été séduit par l'audit.

 

Enfin, une dizaine de pour cent se sont dirigés vers le conseil.

Des possibilités pour partir à l'étranger

Comme nous le verrons plus tard dans un prochain billet, les postes à l'étranger offrent de belles opportunités aux nouveaux diplômés.

Par ailleurs, la plupart des cursus commerce préparent à cette éventualité avec une partie de l'enseignement dédié à l'international.

L'Europe et les Etats-Unis restent des contrées privilégiées pour les futurs diplômés en quête de nouveaux horizons à conquérir.

Pour monter sa propre entreprise

Environ un tiers des étudiants des écoles de commerces rêvent de monter un jour leur propre affaire. Un peu mois de 5% y parviennent au sortir de leurs études et à leur entrée dans la vie active.

 

Les cursus tels qu'ils sont aujourd'hui proposés peuvent très bien mener à cette dynamique d'indépendance.

 

Et vous ?

 

Pourquoi voulez-vous rejoindre une école de commerce ?