L'aide à l'embauche d'un contrat d'apprentissage prolongée

Une bonne nouvelle tombe en cette nouvelle année pour les employeurs. La prime accordée par les pouvoirs publics pour les entreprises qui embauchent un étudiant en contrat d'apprentissage perdurera jusqu'au 30 juin 2022.

 

Revenons maintenant sur les détails de ce dispositif.

1 Jeune 1 Solution

Tout d'abord, cette prime entre dans le cadre du plan "1 Jeune 1 Solution". Le dispositif précise que toute entreprise qui embauchera un jeune dont l'âge est compris entre 16 ans au minimum et 30 ans révolus au maximum pourra percevoir une prime soumise à conditions.

 

Cette prime bénéficie d'une revalorisation pour la première année de chaque contrat. Au début de la mise en place de ce plan, l'octroi de cette subvention concernait les contrats signés à partir du 1 juillet 2020 et ceci jusqu'au 31 décembre 2021. 

 

En fin d'année dernière, l'exécutif a pris la décision de prolonger cette disposition pour les contrats signés jusqu'en juin 2022.

 

Les critères pour être éligible et montant de la prime

En premier lieu, aucune restriction pour les entreprises de moins de 250 salariés. Pour celles qui dépassent cet effectif, il y a des obligations. Elles doivent s'engager à atteindre un niveau de contrats signés destinés à favoriser l'insertion professionnelle.

Par ailleurs il y a trois seuils à franchir.

 

Pour les embauches en apprentissage effectuées entre le 1er juillet 2020 et le 31 mars 2021, l'impact sur l'effectif devait se voir au 31 décembre 2021. Pour l'année 2022, l'accroissement de l'effectif doit être perçu le 31 décembre 2022 pour tous les contrats signés entre le 1er avril et le 31 décembre 2021.

 

Enfin, au 31 décembre 2023, pour les contrats en apprentissage conclus entre le 1er janvier et le 30 juin 2022.

 

Le détail de l'objectif à atteindre grâce à ces embauches sur l'effectif est visible sur cette page.

 

Pour conclure, le montant de cette prime s'élève à 5000 € pour un apprenti de moins de 18 ans et à 8000 € pour un candidat majeur.