Préparer et réussir son entretien d'embauche en alternance

Le grand moment va bientôt arriver. La date de votre entretien d'embauche pouvant déboucher sur la signature d'un contrat en alternance est arrêtée.

Votre CV et lettre de motivation sont rédigés.

Il ne vous reste plus qu'à préparer cette entrevue du mieux possible et à vous mettre dans l'état d'esprit adéquat.

Sachez en plus sur votre futur employeur

Documentez-vous sérieusement sur l'entreprise qui est prête à vous accueillir. Historique, chiffre d'affaire, concurrents identifiés, produits fabriqués et organisation ne doivent plus avoir aucun secret pour vous.

Le site web de l'entreprise vous donnera l'essentiel des informations recherchées sur le sujet.

 

Connaitre l'établissement susceptible de vous embaucher reste indéniablement un plus à mettre en avant lors de l'entretien.

 

Par ailleurs, repérez bien le trajet pour vous rendre sur le lieu d'entretien. Pas question d'arriver en retard ! Prévoyez également d'arriver de 15 à 20 minutes en avance pour vous sentir plus détendu.

 

Adoptez une tenue stricte. Messieurs, n'hésitez pas à sortir votre cravate et mesdames votre plus beau tailleur. L'image soignée que vous allez donner de vous-même compte énormément dans la réussite de cet entretien. Évitez les bijoux trop voyants et retirez vos piercing apparents.

Pendant et après l'entretien

Accordez à votre interlocuteur une poignée de main franche et énergique. N'hésitez pas à le fixer droit dans les yeux afin de bien ancrer ce premier contact. 

 

Donner des réponses positives aux questions posées. Bannissez autant que possible la négation de votre langage. Répondez de manière très précise aux demandes de votre interlocuteur sans trop déborder et sans faire de hors sujet.

 

Quand l'occasion se présente, mettez en avant ce que vous avez pu apprendre sur l'entreprise.

 

Ne faites surtout pas de réponses sans argumentation. Ainsi, un "Oui" ou un "Non" tout seul ne sont pas des réponses envisageables.

 

A la fin de l'entretien, renouvelez votre souhait d'appartenir prochainement aux effectifs de l'entreprise en soulignant tous les bénéfices que vous pourriez lui apporter.

 

Si vous n'avez pas de réponse dans les jours qui suivent, ne montrez pas trop d'impatience. Respectez un délai d'une dizaine voire d'une quinzaine de jours pour relancer l'entreprise.