Les aides pour suivre un cursus en alternance

En premier lieu, suivre un cursus en alternance demande une implication stricte et régulière du candidat au diplôme envisagé. Entre le travail en entreprise en journée et la révision des cours le soir, le rythme de l'alternance reste très soutenu.

 

Pour autant, l'étudiant en alternance bénéficie aussi de multiples aides pour mener à bien son projet.

Transport et logement

Tout d'abord, le premier avantage reste le coût des études. La gratuité de la formation est assurée avec la signature d'un contrat de professionnalisation ou d'apprentissage.

 

Ensuite, il faut savoir que de nombreux soutiens viennent faciliter la vie de l'étudiant en alternance. Au début de votre année, l'école vous remet la Carte Etudiant des Métiers. Cette carte ouvre de nombreuses possibilités de réductions pour l'accès au sport, à la culture et aux transports.

 

Après en avoir fait la demande auprès de votre entreprise, celle-ci peut contribuer à hauteur de 50% dans vos frais de transport. Le mieux reste encore de consulter le site tisseo.fr pour en savoir plus.

 

Pour ceux qui souhaiteraient garder leur autonomie, il faut souligner que l'Etat vous octroie une aide de 500 € pour passer votre permis de conduire. 

Aides diverses et accès au logement

Pour continuer sur la lancée, précisons que le Région Occitanie aide les étudiants sous contrat d'apprentissage. La Carte Jeune Région ouvre droit à d'autres avantages. Visitez le site apprentissageenregion.fr pour en connaître toutes les modalités. Ensuite, rapprochez-vous de la CAF pour savoir si vous êtes éligible à la Prime d'activité. Cette allocation vient en remplacement des anciennes prime pour l'emploi et RSA activité.

 

Pour le logement, rendez-vous sur cette page. Vous trouverez de nombreuses informations pour faire une demande d'APL ou trouver des renseignements sur le dispositif Aide Mobili-Jeune.

 

Pour conclure, intéressez-vous également à l'avance LocaPass. Il s'agit de l'avancement du dépôt de garantie demandé par le bailleur. Cette caution est ensuite remboursée par le locataire chaque mois, pendant 25 mois maximum. Ce prêt à taux zéro peut atteindre un montant de 1200 € maximum.

 

Toutes les infos sur le site actionlogement.fr.