Le BTS MUC devient le BTS MCO

A la rentrée 2019, l'un des diplômes les plus prisés des étudiants change d'appellation. Le BTS MUC (Management des Unités Commerciales) prend le nom de BTS MCO (Management Commercial Opérationnel).

 

Au delà du simple changement de nom, quels sont les changements auxquels il faut s'attendre ?

BTS MUC : une confusion qui prend fin

Dés son apparition, le BTS MUC entretenait une confusion qui pouvait dérouter certains étudiants. Le mot "Management" présent dans l'intitulé du BTS ne faisait pas la différence entre deux types de management.

 

Le management global concerne le pilotage complet d'une activité commerciale. En revanche, le management opérationnel prend en compte beaucoup plus de paramètres (relation client, gestion personnel, stock...).

 

La filière BTS MUC ne concernait pas les étudiants souhaitant évoluer dans une carrière de manager opérationnel. Ce cursus préparait à une vision très élargie du management, dans laquelle la proximité avec la clientèle n'était pas forcément présente.

 

Le BTS MCO

La formation BTS MCO, disponible dès la rentrée 2019, concerne des étudiants qui souhaitent s'orienter vers le commerce au travers de nombreuses structures. Ils pourront ainsi exercer leurs talents dans une boutique physique, travailler pour un site e-commerce ou encore rejoindre les rangs de la grande distribution. Des postes dans le secteur de la banque ou des assurances restent aussi possibles.

 

A la différence du BTS MUC, le BTS MCO comporte 3 épreuves facultatives là où le BTS MUC n'en comptait qu'une seule. Comme pour le BTS MUC, l'étudiant pourra passer une épreuve en langue étrangère différente de l'anglais. Les deux nouvelles épreuves facultatives sont constituées de deux oraux de 20 mn sur l'entrepreneuriat et sur le parcours de professionnalisation à l'étranger.

 

D'autres matières enseignées font aussi la différence entre les deux cursus.

 

Découvrez-les sur la page consacrée au BTS MCO sur le site de l'école de commerce de Toulouse ISCT.